top of page

Astuces ensoleillées n°9: des activites positivistes


L’activité et la routine métro/boulot/dodo reprennent chaque jour un peu plus de place dans nos vies et nous voilà donc arrivés à ma dernière chronique ensoleillée spécial “confinement”.

Mais même si l’activité reprend de plus belle, ce n’est pas une raison pour oublier nos bonnes habitudes et résolutions prises pendant cette période si particulière

Le déconfinement est un gros stress en soi et beaucoup de gens ne savent pas comment va évoluer leur situation dans les prochains mois. C’est pour cela que j’avais envie de vous parler aujourd’hui d’une technique d’aromathérapie très intéressante pour mieux gérer ses émotions : l’olfaction.

Comme je l’ai déjà dit dans un ancien post, respirer est très important pour gérer son stress et les odeurs que l’on sent encore plus.

Les odeurs sont associées aux souvenirs heureux et malheureux et peuvent faire ressurgir plein de sentiments enfouis.

Comme les Madeleines de Proust, elle vont directement dans le cerveau, provoquant une réaction primaire, et peuvent nous renvoyer à des temps et aventures complètement oubliés en quelques secondes.

Sentir influence donc le psychisme ainsi que le comportement et le bien-être.

Sentir deux secondes l’odeur de violette me ramène directement à mon enfance Et vous quelle odeur vous transporte merveilleusement ?

Les huiles essentielles, étant extrêmement volatiles, sont donc un support parfait pour harmoniser nos émotions. Elles sont également facilement transportables et peuvent donc être utilisées en cas de besoin urgent où que vous soyez !

Mais comment les utiliser ?

Il y a plusieurs techniques possibles:

* la diffusion: soit vous achetez un appareil dans le commerce (! toujours bien vérifier que votre diffuseur est aux normes et ne va pas chauffer les huiles essentielles). Le nombre de gouttes dépend du type de diffuseur acheté et parfois de la marque. Mais c’est en moyenne de 5 à 10 gouttes. Vous pouvez aussi diffuser plus localement sans appareil. Posez 2 gouttes sur un mouchoir, coussin, galet (mais l’impact sera bien sûr plus limité) pour créer l’atmosphère de votre choix. Sinon vous pouvez aussi mettre 4-5 gouttes dans un bol d’eau posé sur votre radiateur (en hiver du coup ).

* L’olfaction: il y a ici également plusieurs techniques possibles. Soit vous respirez à même le flacon en prenant 4 à 5 inspirations calmes. Soit vous posez 1 goutte à l’intérieur de chaque poignet et respirez profondément puis massez les poignets (technique d’olfaction et externe via la peau).

* Evaporation (lors du bain) : comme déjà expliqué dans d’autres articles, cette technique est très simple et sympa et a aussi un double effet (absorption cutanée via l’eau du bain + via les vapeurs d’eau chaude dans l’air). Il suffit de mettre dans son gel douche ou tout autre support gras +- 10 gouttes de HE et de le mélanger dans l’eau chaude.

* Via un autre support : vous pouvez aussi créer votre parfum maison en mélangeant 20 gouttes de HE à 100ml d’alcool à 40 degrés ou placer 6 gouttes dans un stick inhalateur de poche ( à mettre sur la tige).

La première chose à vérifier quand on veut sentir des huiles essentielles, c'est si l'huile choisie est diffusable ou non. Certaines HE sont en effet très dangereuses à respirer, particulièrement celles contenant des cétones et phénol comme le Thuya, la Sauge officinale ou le Romarin qui sont neurotoxiques donc très dangereuses. Certaines sont utilisables mais seulement si elles sont très diluées dans le mélange. Il vaut donc mieux toujours vérifier les précautions à prendre avant de les utiliser.

Certaines huiles essentielles sont aussi contre-indiquées pour les personnes les plus à risque (femmes enceintes, épileptiques, jeunes enfants,...)

Quelles huiles utiliser ?

Il y en a pas mal qui sont très intéressantes. Mais je vais me limiter ici à quelques huiles liées à mes chroniques ensoleillées donc liées à la gestion du stress, du sommeil et de l'énergie.

* Camomille noble : plante très utilisée sous forme de tisane pour ses effets calmants, l'huile essentielle est également un indispensable. Elle apaise les chocs émotionnels. C'est également un excellent anti-stress et calmant pour passer des nuits paisibles. Attention cependant car son odeur sous forme de HE est puissante et tenace et peut en décourager plus d'un...

* Agrumes : ce sont des huiles indispensables au bien-être. Seul bémol, elles sont photosensibles donc pas d’exposition au soleil pendant 12h après les avoir mis sur la peau. Si vous optez pour une diffusion, pas de soucis. Du citron (vitalité et concentration), en passant par la mandarine (équilibrante et rassurante) le yuzu (sérénité) ou l’orange (sommeil réparateur), chacune vous apportera sa petite touche tout en ayant toujours une action positivante.

* Bois de rose : c’est l’huile essentielle par excellence de la dépression. Elle traite le surmenage, l’asthénie et vous aide, comme la mandarine, à vous vider l’esprit.

* lavande: la base des huiles essentielles à toujours avoir sous la main. Elle apporte harmonie et calme mais est en même temps tonifiante. Elle calme les peurs et les troubles du sommeil. Son odeur est également assez forte.

* Menthe poivrée : c’est bien sûr une huile tonique. Elle renforce la concentration mais évite également les crises de nerfs et lutte contre la fatigue memtale. A ne pas utiliser pure mais diluée (2 gouttes de menthe pour 15 gouttes du mélange). Se combine à merveille avec du pamplemousse et basilic entre autres.

Pour une diffusion, n'oubliez pas de bien aérer la pièce après utilisation et de strictement respecter le nombre de gouttes recommandés. On diffuse en général 1/2h.

Pour ce qui est de l'olfaction, respirez au rythme de vos inspirations pendant 5 minutes maximum, deux à trois x par jour.

Le stress est souvent lié à plusieurs facteurs. Les huiles essentielles sont parfaites pour vous aider mais ne sont pas une solution miracle. La Zenitude est aussi une manière d’aborder la vie et peut demander du temps...

Donc si cette situation de stress ou mal-être perdure ou est trop pesante, n’hésitez pas à utiliser d’autres techniques de relaxation (yoga, méditation, balade,...) et à en parler à des proches ou un professionnel compétent.

Bon déconfinement

12 vues
bottom of page